Home / A la une / Départ des soldats français du Niger : la population maintient la pression

Départ des soldats français du Niger : la population maintient la pression

Une vue des participants au sit-in pour exiger le départ des soldats français

Le bras de fer entre les autorités nigériennes et la France né de la demande du retrait des troupes françaises du sol nigérien se poursuit.

Chaque jour des actions sont entreprises par les populations qui sont en première ligne dans ce combat de souveraineté depuis l’avènement des nouvelles autorités au pouvoir le 26 juillet dernier.

Déclarations, marches et meetings se multiplient à travers le pays pour exiger le départ des 1500 soldats français basés dans notre pays.

Après le concert des casseroles organisé ce jeudi 31 août par les femmes au niveau de l’escadrille, lieu, où sont basés les militaires français, c’est le tour de centaines de milliers des nigériens à prendre d’assaut ce même lieu, ce vendredi 1er septembre en début d’après-midi pour réitérer la demande des autorités du pays, le départ des troupes stationnées à la base aérienne 101 de Niamey.

Organisé par le mouvement de la société civile M 62, le sit-in a drainé environ un (1) million de personnes. Des rencontres qui vont se poursuivre jusqu’à la victoire finale, c’est-à-dire, l’obtention du départ des soldats du président Macron, a indiqué M. Abdoulaye Seydou, président du M62.

Depuis bientôt quarante (40) jours, les Nigériens sont soudés derrière leurs autorités pour exiger ensemble le départ des troupes françaises.

A la lutte contre l’installation des bases françaises s’ajoute celle du départ de l’ambassadeur de France au Niger M. Sylvain Itté dont l’ultimatum donné par les autorités a expiré le 28 août dernier. Face au refus du diplomate français d’obtempérer aux décisions de Niamey, car auréolé du soutien de son patron, le Président de la République française Emmanuel Macron, le Niger a durcit le ton.

Dans une lettre en date de ce vendredi 1er septembre, les autorités nigériennes ont annulé les privilèges diplomatiques au désormais ex ambassadeur de France au Niger M. Sylvain Itté ainsi qu’aux membres de sa famille.

Ces mesures ont été précédées d’une autre, hier, jeudi 31 Août 2023 dans laquelle, des instructions fermes ont été données aux Forces de Défense et de Sécurité d’expulser M. Sylvain Itté.

 

Ibrahim Moussa Illagamou

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...