Home / A la une / Démantèlement de plusieurs réseaux de malfaiteurs spécialisés dans le vol, la fausse monnaie et le trafic international de drogue par la Direction Départementale de la Police Nationale (DDPN) de Kantché (Matameye)

Démantèlement de plusieurs réseaux de malfaiteurs spécialisés dans le vol, la fausse monnaie et le trafic international de drogue par la Direction Départementale de la Police Nationale (DDPN) de Kantché (Matameye)

les membres de la bande

Des investigations minutieuses menées par la DDPN de Matameye, région de Zinder ont permis d’interpeller douze (12) individus impliqués dans plusieurs affaires de vols et recels portant sur des téléphones portables.

La bande est composée de trois (03) catégories de personnes.

A la tombée de la nuit, la première catégorie de ces individus s’introduit dans les habitations des paisibles citoyens pour soustraire des téléphones portables et autres biens de valeur. Ces mêmes individus sont ceux qui sillonnent les marchés hebdomadaires environnants (Matameye, Katofou, Kantché, Takeita, Koudoumawa, Toudoun Agouwa, etc) pour commettre des forfaitures comme vol à l’arrachée, le vol à la sauvette portant sur des téléphones portables et divers autres biens (bijoux, chaussures, céréales, effets vestimentaires,etc).

La seconde catégorie de ces malfrats est constituée des receleurs qui achètent et revendent les téléphones portables. Ils sont domiciliés à Mai-Moudjia, et sont généralement des étrangers.

Deux (02) autres receleurs cités dans plusieurs affaires de vol de téléphones portables ont été interpellés par la Police Nationale de Dan Barto et mis à la disposition de la DDPN de Matameye.

A la demande de la DDPN Matameye, un (01) autre membre influent de la bande a été interpellé par la Direction Départementale de la Police Nationale de Takeita. Plusieurs téléphones portables ont été retrouvés sur lui et tous provenant des vols.

Quand à la troisième catégorie, il s’agit des conducteurs Taxi moto communément appelés  » Kabou Kabou ». Ils assurent la logistique et transportent ces voleurs d’un marché à un autre pour écouler leurs marchandises moyennant une bonne partie du butin.

coupures de fausses monnaies saisies

Au cours des investigations, l’on découvrira que certains membres de cette bande criminelle se sont aussi introduits dans une habitation dans l’intention d’abuser sexuellement d’une femme et de ses filles. Après l’échec de la première tentative, ils y étaient retournés plusieurs fois, obligeant cette famille à quitter leur maison, chaque nuit pour dormir ailleurs afin d’échapper à ces prédateurs sexuels.

 

A l’issue de cette enquête, dix (10) téléphones portables ont été récupérés et plusieurs cas de vols ont été élucidés.

Il s’agit des jeunes, âgés de 14 à 29 ans. Plusieurs de ces jeunes sont consommateurs de stupéfiants et autres produits prohibés.

 

Un autre criminel spécialisé dans la fausse monnaie, en provenance du Nigeria a été interpellé à la barrière de Matameye avec 193 faux billets en coupeur 5.000f et 279 billets faux billets en coupure de 10.000f, soit 3.755.000f CFA. Il a également été retrouvé sur lui du mercure rouge d’un poids de 410 grammes, une somme de 400.000 Naira et 1.000.000 de FCFA en vrais billets.

 

Tramadols saisis

Aussi, l’Antenne départementale de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) de Matameye a saisi au cours de cette semaine 11.900 Comprimés de Tramadol en provenance du Nigeria.

Ces saisies ont permis de remonter à la chaîne d’approvisionnement et de vente du Nigeria jusqu’à Zinder. Plusieurs individus ont été interpellés pour trafic international de drogue à haut risque.

Les révélations de l’enquête portant sur la bande des voleurs a démontré que beaucoup de ménages n’adoptent pas des mesures de sécurité dans leurs maisons à la tombée de la nuit. Ils laissent les portes ouvertes et ceux qui dorment dehors gardent leurs téléphones portables à portée de main.

Au regard de ce qui précède, la DDPN de Kantché lance un appel à plus de vigilance et de collaboration.

 

Source : Police Nationale-Niger

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...