Home / A la une / Déclaration de S.E.M. Issa Konfourou, Ambassadeur Représentant permanent, à l’occasion de l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution consacrant la fin du mandat et le retrait de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA)

Déclaration de S.E.M. Issa Konfourou, Ambassadeur Représentant permanent, à l’occasion de l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution consacrant la fin du mandat et le retrait de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies au Mali (MINUSMA)

lors de l’adoption de la résolution par le Conseil de Sécurité

New York, le 30 juin 2023
Madame la Présidente,
Mesdames, Messieurs les membres du Conseil de sécurité,
Le Gouvernement de la République du Mali prend acte de la résolution 2690 que vous venez juste d’adopter, laquelle met fin au mandat de la MINUSMA à compter de ce jour 30 juin 2023. Il note la suite favorable que le Conseil de sécurité a réservée à sa demande de retrait sans délai de la MINUSMA.
Les raisons profondes de cette demande de retrait de la MINUSMA ont été données le 16 juin 2023 à cette même tribune du Conseil par S.E.M. Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République du Mali. Tout en reconnaissant que la MINUSMA n’a certes pas atteint son objectif fondamental d’appui aux efforts du Gouvernement à la sécurisation du pays, le Peuple et le Gouvernement du Mali saluent toutefois sa contribution dans d’autres domaines, notamment en matière d’assistance humanitaire, sociale et les missions de bons offices du Représentant spécial du Secrétaire général.
Le Gouvernement du Mali note qu’aux termes de la résolution adoptée aujourd’hui, le processus de retrait de la MINUSMA commencera dès le 1er juillet pour se terminer le 31 décembre 2023. Le Gouvernement du Mali tient et veillera au respect des engagements pris à cet égard. En tant que Gouvernement responsable, les autorités maliennes s’engagent à coopérer étroitement avec le Secrétariat des Nations Unies et la MINUSMA dans la mise en œuvre diligente de cette résolution et ce, dans les délais impartis. Dans cette dynamique, le Mali, conformément à ses responsabilités de pays hôte, poursuivra les mesures prises en vue d’assurer la sureté et la sécurité du personnel, des locaux, installations et biens de la MINUSMA, jusqu’au départ, à date convenue, de la Mission.
Par ailleurs, je tiens à rassurer de l’engagement total du Gouvernement du Mali à poursuivre sans relâche sa mission régalienne de protection des populations civiles et des biens, sur l’ensemble du territoire national. A cet égard, le Gouvernement regrette que le Conseil continue de considérer la situation au Mali comme une menace à la paix et à la sécurité internationale, en dépit des résultats tangibles enregistrés d’une part sur le terrain par les Forces Armées maliennes, notamment grâce au renforcement des capacités et à l’équipement de l’outil de défense et d’autre part concernant le retour à l’ordre constitutionnel apaisé et sécurisé, chers à Son Excellence Le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’Etat. L’organisation réussie, le 18 juin 2023, du référendum constitutionnel s’inscrit dans cette dynamique. Le Gouvernement du Mali s’engage également à poursuivre de manière efficiente et intelligente, la mise  en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, en collaboration avec les mouvements signataires qui le souhaitent, en vue d’une paix, d’une réconciliation nationale et d’une stabilité durables dans notre pays et pour le bénéfice des populations maliennes.
Avant de terminer, je souhaite remercier, au nom du Peuple et du Gouvernement du Mali, le Secrétaire général des Nations Unies pour son engagement en faveur de la paix au Mali. Je remercie également l’ensemble des pays contributeurs de troupes, de police et de personnel civil à la MINUSMA pendant ces dix dernières années pour leurs efforts et parfois les sacrifices ultimes consentis aux côtés de leurs frères d’armes maliens dans la recherche de la paix au Mali. Que l’ensemble des Etats membres trouvent ici l’expression de la gratitude du peuple et du Gouvernement du Mali pour leurs contributions multiformes à la MINUSMA.
La République du Mali reste disposée à coopérer avec l’ensemble des partenaires qui le souhaitent, dans le respect des principes clés de l’action publique du Mali.
Je rends hommage à la mémoire de toutes les victimes de cette crise, civiles comme militaires, étrangères comme maliennes, tombées sur le champ d’honneur au Mali.
Je vous remercie de votre aimable attention.

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...