Home / A la une / De l’hibernation à la lumière, l’éternel espoir de déstabilisation du football nigérien !

De l’hibernation à la lumière, l’éternel espoir de déstabilisation du football nigérien !

Qui sont ces prétendus dirigeants d’un autre âge qui œuvrent dans la pénombre pour nuire à l’épanouissement des footballeurs nigériens en pensant malheureusement bloquer l’émergence du football national en peignant en noir les résultats reluisants et autres réalisations sous les mandats successifs après leur départ aux affaires.

Leur marque favorite pour ne pas dire grosse tare, c’est la haine gratuite consécutive aux différents succès engrangés ces dernières années par le football nigérien avec un management adapté au standard international en matière de bonne gouvernance et reconnu par les instances faîtières.
Au lieu de s’en réjouir en bons patriotes, c’est l’effet contraire dont le fondement demeure la jalousie.

Peut-on prétendre avoir pour passion le football et rester en hibernation de toute activité (club, groupement d’intérêt, …) ? Peut-on aimer le football et œuvrer à son sevrage financier auprès des autorités et s’en enorgueillir ? Pourquoi choisir des périodes précises (année électorale et échec dans une compétition) pour réapparaître ?

La plus grande des bassesses réside dans le fait qu’ils n’assument même pas leurs opinions en signant leurs propres articles ! Ils usent toujours de prête-nom ou pire les octroyer à des innocents ou mercenaires aveuglés par les pesanteurs socio-économiques du moment.

Leur arrogance les pousse à se substituer au Président de la République, Chef de l’État en affirmant aucun financement désormais de l’État du Niger au football en oubliant que c’est une mission de service public et mieux, que son Excellence Bazoum Mohamed, en patriote convaincu, est pleinement engagé à assurer le rayonnement des sportifs nigériens à l’international. Donc peine perdue !

À l’endroit des retraités de ce groupuscule d’éternels revanchards de se rendre à l’évidence qu’ils ne sont plus en adéquation avec la gestion moderne et que cette génération de footballeurs n’a aucune connaissance de leur passage furtif à la tête de la FENIFOOT.

De même, que nos braves responsables nationaux des Ligues régionales et des clubs que vous ne cessez de traiter de tous les noms pour avoir refusé d’adhérer en toute souveraineté à vos projets funestes car ayant découvert avec le temps que vous n’êtes que de vils prêcheurs en eau trouble et de véritables aventuriers que l’heure pour un repentir sincère, en toute sagesse a sonné en vous accrochant à vos chapelets.

À ceux qui sont en activité de tirer les leçons de la vie de leur gestion récente et profiter de ce sursis pour faire profil bas car à trop vouloir nuire à autrui, on s’attire les foudres divines.

Quant aux vrais patriotes, l’histoire continue inexorablement avec de meilleures perspectives pour le football nigérien.

Ensemble, nous sommes plus forts, dit le slogan !

Abdoua Batouré

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...