Home / A la une / Coup d’Etat en cours au Gabon : L’armée annonce l’annulation des résultats de l’élection Présidentielle et la dissolution des institutions

Coup d’Etat en cours au Gabon : L’armée annonce l’annulation des résultats de l’élection Présidentielle et la dissolution des institutions

image des putschistes lors de la déclaration sur Gabon 24

Un groupe des éléments de Force de Défense et de Sécurité annonce très tôt ce mercredi 30 août, l’annulation des résultats de l’élection présidentielle du 26 août 2023 qui a vu la réélection du Président sortant Ali Bongo Odimba avec plus de 64% des voix. Dans une déclaration lue sur les antennes de la télévision nationale du pays ‘’Gabon 24’’, les soldats ont indiqué qu’ils ont dissout les institutions de la République tout en invitant les gabonais de l’intérieur comme ceux de la diaspora au calme.

Le samedi 26 août dernier, le pays a organisé une élection présidentielle très controversée au cours de laquelle l’internet a été coupée et un couvre-feu a été installé.

Juste après l’annonce des résultats de l’élection présidentielle, un groupe de douze (12) soldats s’exprimant au nom du Comité pour la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI) annoncé la fin du régime en place. Le CTRI a annoncé également la fermeture des frontières du pays jusqu’à nouvelle ordre.

Quelques instants après cette annonce, des tirs ont été entendus à Libreville, ce qui du coup laisse croire qu’un coup d’Etat est en cours dans le pays. Les putschistes reprochent au Président Ali Bongo de conduire le pays vers sa destruction.

A l’heure qu’il est c’est la confusion dans la capitale et aucune information fiable sur le lieu où se trouve le Président Ali Bongo Odimba. Au pouvoir depuis 2009 suite à la mort de son père, le Président Ali Bongo venait d’être réélu pour un troisième mandat avec 64,27% des voix contre le principal opposant Albert Ondo Ossa qui n’a recueilli que 30,77% des voix.

C’est à 3H30 heure locale que les résultats des élections ont été proclamés sur la télévision nationale installée même dans les locaux de la présidence.

Avec ce coup d’Etat en cours, c’est la fin d’un règne de 56 ans de la famille Bongo sur le Gabon.

 

Ibrahim Moussa Illagamou

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...