Home / A la une / Coup d’Etat au Niger : Hassoumi Massaoudou appelle les forces démocratiques à mettre en échec le putsch

Coup d’Etat au Niger : Hassoumi Massaoudou appelle les forces démocratiques à mettre en échec le putsch

 

Hassoumi Massaoudou

C’est dans une sortie médiatique sur les ondes de la Radio France Internationale (RFI) que Hassoumi  Massaoudou a lancé son appel ce jeudi 27 juillet 2023. ‘’ J’en appelle à tous les démocrates, à tous les patriotes, pour mettre en échec cette aventure porteuse de tous les périls pour notre pays. Vive la démocratie. Vive le Niger’’, a lancé celui qui assurait l’intérim du Premier Ministre Ouhoumadou Mahamadou qui est actuellement en déplacement hors du pays.

‘’Cette aventure aux objectifs funestes échouera car elle se heurta à la levée de bouclier partout au Niger des forces démocratiques et de progrès’’, a-t-il ajouté.

Pour Hassoumi Massaoudou, les négociations vont se poursuivre surtout qu’une délégation de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dépêchée par le Président de la République Fédérale du Nigeria et président en exercice de l’institution, Bola Ahmed Tinubu est attendue à Niamey, ce jeudi 27 juillet 2023.

Dans son entretien, il a également rassuré l’opinion publique nationale et internationale que le Président Mohamed Bazoum va bien en précisant qu’il a eu des échanges téléphoniques avec ce dernier qui toujours détenu dans sa résidence à la présidence.

Mohamed Bazoum dont les nigériens ont appris hier tard dans la soirée son renversement par un coup d’Etat, s’est aussi exprimé à travers un tweet largement partagé sur les réseaux sociaux. « Les acquis obtenus de hautes luttes seront sauvegardés. Tous les Nigériens épris de la démocratie et de liberté y veilleront. » peut-on lire sur le compte tweeter du président Mohamed Bazoum.

Pour rappel, hier mercredi 26 juillet 2023, plusieurs manifestations spontanées ont été organisées dans plusieurs villes de l’intérieur comme à l’extérieur du Niger pour soutenir le Président démocratiquement élu Mohamed Bazoum.

A ces manifestations, il faut aussi rappeler une série de déclarations faites par des structures politiques, syndicales et de la société civile. Dans la foulée des déclarations, figurent celles : de l’Organisation des jeunes Tarraya (OJT), de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN), du Mouvent des Jeunes du Niger (MOJEN), de l’Union des Scolaires Nigériens (USN) et de Transparency International Niger pour ne citer que celles-là.

A l’international, des déclarations fusent aussi de partout pour condamner la prise de pouvoir par la force au Niger, tout en rappelant à la libération immédiate et sans condition du Président Mohamed Bazoum.

 

Ibrahim Moussa

 

Ceci pourrait vous interesser

Célébration de l’Aïd El Fitr : Le Président Abdourahamane Tiani a prié à la grande mosquée de Niamey

La communauté musulmane du Niger  a célébré ce mardi 9 avril 2024 la fête de ...