Home / A la une / Communiqué du Sommet de la Troïka présidentielle +1 de la CEDEAO sur la situation Politique et Sécuritaire de la CEDEAO

Communiqué du Sommet de la Troïka présidentielle +1 de la CEDEAO sur la situation Politique et Sécuritaire de la CEDEAO

  1. les 3 chefs d’Etat et le président de la Commission de la CEDEAO

    Sous le leadership de S.E.M Bola Ahmed Tinubu, Président de la République Fédérale du Nigeria et Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, un Sommet de la Troïka présidentielle +1 de la CEDEAO a été organisé le 18 juillet 2023 à Abuja, en République Fédérale du Nigeria, en vue d’un examen approfondi de la situation politique et sécuritaire de la région.

  2. Les Chefs d’Etat et de Gouvernement suivants y ont participé :

S.E.M Bola Ahmed Tinubu, Président de la République Fédérale du Nigeria

S.E.M Patrice Talon, Président de la République du Bénin ;

S.E.M Umaro Sissoco Embalo, Président de la République de Guinée-Bissau ;

S.E.M Mohamad Bazoum, Président de la République du Niger

  1. S.E.M Omar Alieu TOURAY, Président de la Commission de la CEDEAO, a également pris part au présent sommet.

S’agissant de la situation politique dans l’espace CEDEAO, les dirigeants ont :

4.Examiné les processus de transition politique au Mali, en Guinée et au Burkina Faso ;

  1. décidé de relancer le dialogue au plus haut niveau avec les trois Etats membres en transition. A cette fin, S.E.M Patrice Talon, Président de la République du Bénin, effectuera une visite de consultation dans les trois pays concernés au nom de la Troïka ;

6.souligné leur volonté de voir un retour rapide à l’ordre constitutionnel dans les Etats membres, conformément aux protocoles pertinents de la CEDEAO et aux chartes de transition de chacun des pays ;

7.réaffirmé l’engagement de la CEDEAO à apporter son soutien pour l’organisation des élections démocratiques crédibles et inclusives dans chacun des trois pays.

Sur la situation sécuritaire dans la région, la Troïka +1 a :

8.réitéré la détermination de la CEDEAO à apporter une réponse régionale robuste aux menaces à la paix et à la sécurité. La réponse régionale prendra en compte la mise en œuvre rapide d’un plan d’action révisé de la CEDEAO pour l’éradication du terrorisme dans la région ainsi que la collaboration avec d’autres initiatives de sécurité. La réponse peut également inclure un appui direct aux Etats membres dans leur lutte contre le terrorisme.

9.réaffirmé le ferme engagement de la CEDEAO à financer le mécanisme de sécurité régionale à partir des ressources propres à la région ;

  1. appelé les nations unies et les autres partenaires à soutenir les efforts de la région.

 

Fait à Abuja, le 18 juillet 2023

Ceci pourrait vous interesser

Retrait des forces américaines du Niger : Vers la fin de l’influence occidentale au sahel

Le 16 mars dernier, le gouvernement de la République du Niger dénonçait les accords militaires ...