Home / A la une / Communiqué de Presse de Save the Children à l’occasion du 16 juin

Communiqué de Presse de Save the Children à l’occasion du 16 juin


A l’occasion de la journée de l’Enfant Africain, 16 juin, des gouvernements scolaires à travers le pays, la Fada des filles, le club vert de l’ONG JVE ont adressé un message fort aux autorités du Niger dans une lettre ouverte. Un plaidoyer par les enfants eux-mêmes, et pour les enfants…
Save the Children au Niger, en collaboration avec l’artiste et humoriste Mamane, a choisi cette journée
commémorative des droits de l’enfant pour propulser très loin la voix des enfants au Niger.
La lettre ouverte adressée aux autorités, est l’aboutissement d’un processus inclusif et participatif qui a
permis à des enfants membres de gouvernements scolaires et organisés en groupes restreints dans les
régions de Diffa, de Tillabéry, de Maradi, et de Zinder de discuter entre eux pour mettre ensemble leurs
avis, sur leur situation et leurs besoins. C’est un exercice qui a été entièrement fait par les enfants euxmêmes, et appuyés par des adultes (instituteurs, agents communautaires) sur la base d’une méthodologie transparente et conforme aux normes éthiques et de sauvegarde de Save the Children.
Le processus a été finalisé à Niamey lors d’une séance de travail qui a réuni les enfants et les jeunes
membres des clubs verts de JVE (Jeunes volontaires de l’Environnement) et de la Fada des filles. Ces
enfants et jeunes ont eux-mêmes consolidé les différents témoignages reçus de leurs pairs dans les régions pour ensuite les traduire en lettre ouverte, laquelle est adressée aux autorités du Niger et leurs
partenaires au développement.
Dans cette lettre les enfants décrivent leur quotidien difficile marqué par la pauvreté chronique et
l’insécurité. Ils ont évoqué les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. Comme obstacles majeurs à leur plein potentiel, ils ont cité les violences domestiques, les mariages précoces, les travaux champêtres et le commerce dès leur bas âge afin d’aider leurs parents à subvenir aux besoins de la famille.
« J’emmène les animaux aux pâturages et je pars aussi en brousse pour couper de l’herbe que je vends afin de ramener de quoi manger à la maison. Je pars aussi chercher du bois de chauffe pour la cuisine. Je vais même dans les carrières pour chercher du sable que je vends afin de ramener de quoi manger… Pendant la saison des pluies, à mon réveil, j’apprête mon matériel pour aller labourer au champ. » Enfants membres des Gouvernements  scolaires, de Maradi, Zinder et Diffa.

En phase avec le thème de la journée cette année intitulé droits de l’enfant dans son environnement
numérique
, un live direct (voir lien ci-dessous) a été organisé dans les locaux de Save the Children en
présence de Mamane l’humoriste. C’est avec une légère touche d’humour qu’il a joué le rôle de facilitateur et a donné la parole aux enfants afin qu’ils s’expriment à tour de rôle sur le contenu de leur lettre.
L’artiste Mamane s’est dit touché par cette lettre qui retrace les réalités quotidiennes d’enfants, et
impressionnée par le bon potentiel qu’il a vu avec ces enfants qu’il a accompagné. Il a par la suite réaffirmé son engagement pour la cause des enfants du Niger.
Les enfants ont été reçus par la Directrice de la protection de l’enfant au ministère de la promotion de la
femme et de la protection de l’enfant. Ils ont saisi cette opportunité, en présence de Mamane, pour
échanger avec la Directrice à qui, ils ont officiellement remis leur lettre ouverte adressée aux plus hautes
autorités du Niger.
Séance tenante la Directrice de la protection de l’Enfant Madame Moussa Amina a instruit le chargé de
communication et plaidoyer à remettre la lettre des enfants en main propre à la ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant.
Pour l’ONG Save the Children, il est important qu’un plaidoyer soit fait par les enfants eux-mêmes car ils
sont les mieux placés pour parler de leur situation et s’assurer que leurs voix sont entendues au plus haut
sommet de l’Etat et instances de décision, afin d’obtenir des changements immédiats et durables.
https://fb.watch/lbYNtwRQ3z/?mibextid=NnVzG8

Contact média : Bintou MOUSSA MAIDABOUA / Manager communication et média
Tel : +227 82 81 12 15 / courriel : bintou.moussa1@savethechildren.org

Ceci pourrait vous interesser

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)

Déclaration constitutive du Cadre d’Actions des Professionnels des Médias du Niger (CAP- Médias- Niger)   ...