Home / A la une / Campagne de vaccination du cheptel 2023-2024 : 32.260.000 doses de vaccins pour protéger le bétail

Campagne de vaccination du cheptel 2023-2024 : 32.260.000 doses de vaccins pour protéger le bétail

le Ministre de l’Élevage, colonel Mahaman Elhadji Ousmane (béret à la tête) réceptionnant le 1er lot des vaccins

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahaman Elhadji Ousmane a réceptionné ce mardi 26 décembre 2023, 32.260.000 doses de vaccins pour la campagne de vaccination 2023-2024. La cérémonie a eu lieu sur le tarmac de l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey en présence du représentant du laboratoire JOVAC, une référence en matière de fabrication du vaccin et son équivalent diluant.

D’un montant de près de deux (2) milliards de F CFA, cette importante quantité offerte par le Millénium Challenge Account (MCA-Niger) arrive au moment opportun, c’est-à-dire, au début de la campagne de vaccination du cheptel. Ce qui va permettre de vacciner près de 90% de bovins éligibles, soit 14 625 045 têtes, 90 % de petits ruminants éligibles, soit 25 061 644 têtes et   30% de camelins (492 083 têtes) contre les maladies telles que la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la peste des petits ruminants (PPR) et la pasteurellose caméline qui font déjà l’objet de campagnes de vaccinations annuelles.

En réceptionnant les doses de vaccins et leurs diluants, le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, Colonel Mahaman Elhadji Ousmane s’est félicité de l’arrivée du vaccin à temps, ce qui va du coup éviter toute éventualité de rupture. Mieux, cette quantité permettra non seulement de couvrir le besoin pour la présente campagne mais aussi celle de l’année suivante, a annoncé le Ministre de l’Agriculture et de l’Élevage. Colonel Mahamane Elhadji Ousmane a salué au passage le MCA-Niger qui est à sa quatrième opération d’achat de doses de vaccins au profit des éleveurs  nigériens. « Nos partenaires méritent félicitation pour cet accompagnement. L’État du Niger, le Gouvernement du Niger et le Président du CNSP reconnaissent cet acte à nos partenaires qui nous accompagnent ».

Les prémices d’une bonne campagne 

Lancée conjointement avec son homologue du Tchad, le 27 novembre 2023, la campagne de vaccination du cheptel 2023-2024 a été qualifiée de particulière par le Ministre de l’Élevage avec l’arrivée de doses de vaccin à temps. Ce qui constitue un grand atout pour sa réussite. « C’est la première fois qu’on a en début de campagne une telle quantité de doses. C’est toute la quantité nécessaire pour la campagne 2024 et même une partie pour la campagne 2025 », s’est réjoui le Ministre Mahaman Elhadji Ousmane.

Au niveau de l’État, toutes les dispositions sont réunies pour mener à bien cette campagne de vaccination qui sera gratuite sur toute l’étendue du territoire.

Pour rappel, au lancement officiel de la campagne, le Ministre de l’Élevage a appelé au sens de responsabilité de tous les acteurs de l’élevage pour faire de la protection sanitaire du cheptel nigérien à travers la vaccination « un devoir patriotique » pour protéger ce patrimoine national. ».  

Aux agents de terrain, il a demandé d’une part de renforcer la surveillance des maladies prioritaires du bétail et des zoonoses et d’autre part de faire de « la vaccination du cheptel un devoir citoyen ».

« Cette campagne est gratuite, l’État fait gratuitement la vaccination pour les maladies animales les plus cruciales. Cela est extrêmement important pour le Niger qui est un pays de l’élevage. J’en appel à faire un travail sérieux et rigoureux », a lancé le Ministre de l’élevage.

un échantillon de doses de vaccins

La présente campagne de vaccination va toucher les départements sans mandat par les agents des services publics et les départements à mandat par les vétérinaires privés bénéficiant de mandat sanitaire.

Pour ratisser large, une caravane de vaccination sera menée dans certains départements pastoraux difficiles d’accès.

Présent à la cérémonie de réception, M. Khalifa Sinad représentant du laboratoire Jordan bio industries centre (JOVAC) au Niger a souligné la particularité de ce laboratoire de référence en matière de fabrication des vaccins et diluants vétérinaires dont le siège est à Amman en Jordanie. « Nous sommes un laboratoire de fabrication qui répond aux normes internationales et qui respecte à la lettre le délai de livraison, comme c’est le cas avec la présente commande »,

a déclaré M. Khalifa Sinad.

Ibrahim Moussa

 

 

Ceci pourrait vous interesser

Presse au Niger : Le journaliste communicateur Ousmane Toudou dans les locaux de la gendarmerie

Le journaliste Ousmane Toudou est dans les locaux de la Gendarmerie Nationale depuis le weekend ...