Home / A la une / Bilma : le préfet et sa suite enlevés par des bandits armés

Bilma : le préfet et sa suite enlevés par des bandits armés

Le préfet de Bilma Commandant Amadou Torda

La nouvelle est tombée comme un couperet ce vendredi 21 Juin 2024 en début de soirée. Une délégation d’officiels du département de Bilma conduite par le préfet dudit département a fait l’objet d’une embuscade tendue par des bandits armés à 17  kilomètres de Bilma, à hauteur du village d’Eguer, alors qu’elle revenait d’une mission à Dirkou.

Les assaillants venus à bord de deux (2) véhicules Toundra ont enlevé le préfet, le chef de la brigade de gendarmerie ainsi que leurs gardes du corps.

Aussitôt l’alerte donnée, qu’une poursuite a été engagée par des éléments des forces de défense et de sécurité, à l’issue de laquelle, un véhicule toundra a été récupéré.

Dans un communiqué rendu public ce samedi 22 juin 2024, le ministère de l’intérieur, de la sécurité publique et de l’administration territoriale a dressé le bilan de l’attaque. Côté amis, on dénombre : un décédé, un blessé grave, cinq personnes enlevées et un véhicule emporté. Côté ennemi, un véhicule a été récupéré.

Dans ledit communiqué, le Ministre de l’intérieur a, au nom du Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, présenté ses condoléances émues à la famille du disparu tout en souhaitant un prompt rétablissement au blessé avant d’exprimer sa compassion aux otages et à leurs familles.

Le gouvernement assure la population que toutes les dispositions sont prises pour faire échec à toute velléité de déstabilisation de notre pays avant de féliciter par ailleurs,  les forces de défense et de sécurité pour leur engagement et dévouement pour la défense de la patrie.

Vingt-quatre  (24)  après l’enlèvement aucune revendication n’a été faite sur cet acte inédit depuis l’avènement, le 26 juillet 2023, des autorités militaires de transition.

La ville de Bilma est située à 1400 kilomètres au Nord Est de Niamey.

 

Ibrahim Moussa  

Ceci pourrait vous interesser

Gestion de la transition : Une nouvelle constitution et un nouveau code électoral seront élaborés

Dans le document intitulé « Ma vision pour le Niger » le Général Abdourahamane Tiani ...